Etudes Scientifiques

La compagnie Gaynor Minden a saisi l’attention des chercheurs médicaux de plusieurs universités majeures américaines. Leurs recherches indépendantes montrent la supériorité des pointes Gaynor Minden en promouvant l’alignement correct, en absorbant les impacts, et en maintenant le soutien du pied.

show all | hide all

Alignement

Chez une danseuse pesant 52 kg et dont l’alignement est dévoyé de seulement 2% (Cf. image ci-dessus), 18 kg peuvent venir se déporter sur la cheville latérale, soit la partie la plus vulnérable à l’entorse. Pendant l’effort, ces forces peuvent représenter plus de dix fois le poids du corps.

Le chausson Gaynor Minden permet un meilleur alignement, et ce, même lorsqu’il est utilisé par des danseuses professionnelles de haut niveau, selon une étude du « Exercise Science Department » de l’Université du Massachusetts (Amherst, USA).

La technique de la danse classique exige un excellent alignement à la fois pour permettre aux muscles de se développer correctement et pour protéger les articulations contre l’accident. Lors d’un entraînement ou d’un spectacle où l’effort est intense, les forces s’exerçant sur la cheville peuvent représenter dix fois le poids du corps. Un mauvais alignement peut donc exercer sur les structures médiales/latérales de la cheville des forces potentiellement très dommageables. L’analyse cinématique de la cheville des danseuses sur lesquelles furent pratiquées ces études, démontre un moindre déportement latéral et une tenue bien plus droite dans le chausson Gaynor Minden par rapport au chausson traditionnel.*

Excellent contrôle du mouvement, répartition du poids et stabilité

Une analyse subséquente utilisant un pedobaragraphe (machine qui mesure la distribution de la pression dans le pied) a confirmé ces résultats et a aussi montré que les pointes Gaynor Minden ont 38% plus de surface utilisable sur la plate-forme de la pointe.**

Amortissement des impacts

Une étude conduite au moyen de la technologie F-Scan, démontre que le chausson Gaynor Minden permet d’amortir les impacts de manière très appréciable par rapport au chausson traditionnel. La technologie F-Scan sert ici à mesurer les forces réelles s’exerçant sur le pied de danseuses professionnelles pendant l’effort.**

Résistance

Des expériences ont été faites au moyen d’une machine permettant de simuler l’action du relevé sur pointe. Le chausson Gaynor Minden a résisté à plus de 248.000 cycles de relevés tandis que certains chaussons traditionnels sont devenus inutilisables dès 7 000 cycles!***

Expérience sur machine simulant l’action du relevé
Nombre de cycles de relevés sur pointe avant que le chausson ne devienne inutilisable

*Worthen, L. et al., “Biomechanical Issues in Ballet: Alignment at the Ankle in Pointe Shoes,” Performing Artists Medicine Association, proceedings of Annual Meeting, 1997.
**Ng, G. et al., “F-Scan Evaluation of a Revolutionary Pointe Shoe Design,” Temple University School of Podiatric Medicine 14th Annual Scientific Seminar, 1999.
***Cunningham, B.W. et al., “A Comparative Mechanical Analysis of the Pointe Shoe Toe Box,” American Journal of Sports Medicine 26(4):555-561, 1998.